21 avr. 2011

Japanese Garden orné de ses perles et cristaux !

Tout en écrivant cet article sur mon Japanese Garden Mandala, je pense bien évidemment aux sombres heures que viennent de vivre nos amis japonais et j'espère sincèrement que toutes ces merveilles du patrimoine naturel et humain resteront à jamais sauvegardées.

Après quelques heures à poser ces multitudes de perles et cristaux, le voici donc totalement fini et il me reste maintenant à l'encadrer .

Lorsqu'on nous parle du Japon, le pays du Soleil Levant, on pense immédiatement à ses magnifiques jardins mais aussi à ses Toriis ou porte de la Sérénité, ses rocailles, ses bonzaïs, ses pommiers en fleurs, ses petits ponts arc-boutés et ses oiseaux si élégants.....voilà de très beaux éléments que j'ai retrouvé dans Le Mandala de Dame Martina et qui furent si agréables à broder même si cela fut long. Broder et rêver à des paysages merveilleux, un programme bien délicieux!


Alors voici de plus près quelques détails de ce magnifique Mandala:

-Le superbe Torii flamboyant (porte sacrée chez les shintoïstes) de l'île de Miyajima qui prend racine dans la mer face aux montagnes et au sanctuaire d’Itsukushima. Cette île de Miyajima est une île sacrée depuis des centaines d’années, elle est surnommée « l'île où cohabitent les hommes et les dieux ».


Le voici à marée basse ....il prend bien racine !


Le voici brodé et situé au coeur du Mandala:


-Le cerisier en fleurs(Sakura), que les japonais fêtent lors de la cérémonie du Hanami à partir de fin Mars. Le printemps dans son renouveau festif.
Dans le bouddhisme, les cerisiers en fleurs sont le symbole de la vie mortelle et de l'impermanence de toutes choses dans la vie.




-Le bonsai : ce petit arbre travaillé avec minutie et qui représente bien le raffinement de l'art japonais.
-Les lanternes japonaises que l'on voit dans les jardins japonais et qui nous indiquent l'endroit où l'on doit les placer selon leur forme: au brod de l'eau, au fond ou à l'entrée du jardin.

Les voici réunis sur ce Mandala :



-Les petits ponts en bambou : sur l'île de Miyajima où se trouve le superbe Tori rouge, le seul accès au sanctuaire itsukushima depuis la terre ferme est le Sori Bashi (bashi veut dire pont). Sa cambrure très accentuée le rend difficilement praticable. Ce petits ponts sont devenus vraiment des éléments indispensables du jardin japonais.


-Les grues du Japon: De décembre à avril, l'île d'Okkaido, la plus septentrionale du Japon, est sous la neige et la glace. C'est là que se rassemble une des espèces de grues des plus rares : la grue du Japon, appelée localement "Tancho". Dans cet environnement immaculé, l'oiseau sacré du Japon, va se livrer à sa parade nuptiale, danse harmonieuse et élégante, faite de sauts, de battements d'ailes et de claquements de becs. Ces oiseaux sont vraiment magnifiques.


Nous retrouvons aussi ces petits ponts, généralement faits de Bambou ainsi que les grues du Japon:

J'espère que ce petit voyage en images vous aura beaucoup plu et que dire devant tant de beautés naturelles et crées aussi par le génie de l'homme japonais? nous ne pouvons que nous incliner avec humilité.

Enfin, pour clôturer cet article, un joli coussinet dont la photo me fut envoyée par Daphnée.
Daphnée a brodé ce petit modèle à partir de ma grille les "Petits oiseaux bleus".
Merci beaucoup Daphnée de m'avoir envoyé cette photo et d'avoir brodé si joliment ces "Oiseaux Bleus":


A très bientôt pour de nouvelles aventures textiles,
Isabelle